Kurokawa Onsen : plongez dans les sources chaudes japonaises

Situé dans la province de Kumamoto sur l’île de Kyushu, Kurokawa Onsen est un petit village isolé au milieu de la végétation. Son nom vient de la rivière qui le traverse : Kurokawa (Rivière Noire). Naturellement chaude, elle découle du plus grand volcan de la région : le mont Aso, qui se trouve à 20 km au sud. Ici, l’attraction principale ce sont les “onsen”, ces bains qui tirent leur chaleur de l’eau de source volcanique, et dont les Japonais vantent les vertus apaisantes et médicinales.

Vivez le Japon traditionnel 

Bien loin de la folie des grandes villes, ce hameau est protégé par un programme de conservation. Tout est fait pour garder l’esprit d’antan. Les constructions arborent des couleurs naturelles, tandis que les échoppes proposent des produits, et des objets d’artisanat, locaux. 

Les visiteurs se promènent pour la plupart en “yukata”, un kimono d’été mis à disposition par les auberges du village. À leur pied, pas de baskets, mais des sandales typiques en bois, légèrement surélevées, appelées “geta”. Si elles ne sont pas évidentes à porter au début, l’expérience est tout de même à vivre ! Se balader dans Kurokawa Onsen, vêtu d’habits traditionnels, au milieu d’une nature préservée, en longeant la rivière qui dégage une vapeur étrange, nous donne l’impression d’être projetés à une autre époque, idéale pour se détendre et se ressourcer. 

Pour les passionnés de randonnée, les alentours sont riches en sentiers. Certains vous mèneront sur les hauteurs, qui offrent une vue époustouflante sur le volcan. L’office du tourisme propose aussi un audio guide à 500 yens (moins de 5 €) pour découvrir l’histoire du village. 

Passez une nuit dans un hôtel typique

Les établissements sont en réalité des “ryokan” : ces auberges traditionnelles japonaises, dignes des meilleurs hôtels. Si vous appréciez ce type d’hébergement luxueux, au milieu de la montagne, n’hésitez pas à consulter les articles de Bon Plan Voyage. Le site apporte aussi d’autres idées de séjours, partout dans le monde.

L’accueil suit les coutumes locales. Dès l’arrivée, le personnel du ryokan s’empare de vos valises et vous conduit à votre chambre. Assis autour d’une table basse, l’expérience commence par le service du thé accompagné de petits gâteaux. Chaque habitation comporte un espace couchage, un salon, et une salle de toilette. Elles peuvent également disposer d’un bain privé, creusé dans la roche. Parfois, vous trouverez même un fauteuil de massage. S’il est possible d’avoir des lits à pieds, les futons sont plus courants.

La plupart des hôtels proposent une formule qui inclut un repas traditionnel : “kaiseki”. Véritable démonstration de la gastronomie japonaise, il est constitué d’une succession de mets variés, aussi bien en ingrédients qu’en cuisson. 

Repas traditionnel

Relaxez-vous dans les “onsen”

La station thermale contient de nombreux onsen. Pour ceux qui ne souhaiteraient pas dormir sur place, certains établissements sont disponibles en entrée seule. L’office du tourisme propose d’ailleurs un système de pass : le “Rotemburo Meguri”. Gravé sur un disque de bois, il donne accès à 3 bains, pour la somme de 1300 yens (soit environ 11 €). 

Chaque onsen à ses propres spécificités. Ils peuvent être en intérieurs ou en extérieurs, avoir vue sur le mont Aso, être privés ou publics, et surtout mixtes ou destinés uniquement aux hommes ou aux femmes. Ce dernier détail est d’importance, car la nudité est de mise dans tous les onsen. Vous ne pourrez donc pas vous baigner en maillot, sauf dans votre chambre d’hôtel. À savoir, pour les personnes tatouées : certains établissements ne vous accepteront pas. Pour ne pas être déçus, privilégiez les réservations de séances privées. 

L’un des bains les plus originaux appartient au Yamanoyado Shinmeikan. Vous ne pourrez pas manquer l’entrée du ryokan, marquée par un petit pont rouge qui surplombe la rivière. Ici, vous pourrez faire l’expérience d’un onsen bien particulier, puisqu’il est situé dans une grotte. La luminosité faible et la vapeur qui stagne sous le plafond rocheux dégagent une atmosphère presque mystique.

Après vous être ressourcé à Kurokawa Onsen, vous serez enfin prêt à affronter de nouveau la folie de Tokyo. Un dernier conseil : si vous vous sentez observés par un ours au regard étrange dans la forêt, ne vous inquiétez pas ! Il s’agit simplement de Kumamon, la mascotte de la préfecture de Kumamoto.